Milieux scolaires

Les plantes et les animaux ne sont pas rares dans les écoles! En effet, on les utilise comme animaux de compagnie ou plantes d’intérieur, comme supports pour des présentations ou comme cobayes pour des expériences en laboratoire. Ces organismes stimulent l’intérêt des élèves et constituent de bons outils didactiques pour l’apprentissage du monde vivant. Cependant, des chercheurs ont identifié le milieu scolaire comme étant un vecteur d’introduction d’espèces exotiques envahissantes dans les milieux naturels1-3. Ainsi, plusieurs écoles dans l’état du Washington où l’on utilisait des écrevisses vivantes en classe pourraient être à l’origine de l’invasion de trois lacs du territoire par une des espèces utilisées, l’écrevisse américaine2.

Au Canada et aux États-Unis, quelques sondages auprès des écoles ont permis de découvrir que le relâchement dans la nature était un des moyens les plus populaires de se départir des organismes qui ne sont plus utiles à l’école. La disposition via la chasse d’eau est aussi une méthode utilisée, bien que moins populaire que le relâchement dans la nature1,3. Beaucoup de recherches restent à faire pour mieux connaître l’importance des écoles comme vecteur d’introduction d’espèces, mais les connaissances actuelles permettent d’affirmer qu’elle n’est pas nulle. En outre, les chercheurs sont catégoriques sur le fait que le relâchement des organismes en nature est une option à bannir1-3.

Les commentaires sont fermés