Importance économique

Le fleuve est une des portes d’entrée navale de l’Amérique du Nord. C’est par le biais du commerce maritime que Montréal s’est développée puisqu’elle marquait la fin du Saint-Laurent navigable, à cause des rapides de Lachine. Maintenant, les 10 000 navires transatlantiques qui transitent par Montréal chaque année1 peuvent se rendre jusqu’aux Grands Lacs; ils transportent plus de 180 millions de tonnes métriques de produits variés2 et soutiennent environ 50 000 emplois directs au Canada3. En plus de cela, le Saint-Laurent accueille annuellement plus de 2 000 bateaux de plaisance4.

La pêche commerciale est aussi une activité économique importante sur le Saint-Laurent. Bien que la majeure partie des pêcheries se fasse en eau salée, la pêche commerciale en eau douce a connu des années prospères. Entre 2005 et 2011, près de 700 tonnes de poissons, surtout de la barbotte brune, de l’anguille d’Amérique et de l’esturgeon jaune, ont été pêchées, totalisant une valeur d’environ 1,6 M$5.

Au-delà des activités maritimes, le fleuve revêt une fonction capitale; il est la source d’eau potable de près de la moitié des Québécois6.

Les commentaires sont fermés